Survolant l'archipel de Luleå, direction Paris

En quittant Dåjom, Stéphanie, Rémy, le chenil, et jetant un coup d’oeil par le rétro de la voiture pour faire un dernier coucou, je n’ai pas pu retenir bien longtemps cette boule dans ma gorge… Bon jusqu’au moment où je me suis rendue compte que conduire les yeux embués, c’était plutôt dangereux. J’ai donc évité le fossé et concentré mon esprit sur la route.
Je survole à présent l’archipel de Luleå, direction Stockholm puis Paris, je me suis dit que le ciel était le meilleur endroit pour revenir sur ces 3 semaines en Suède. Les sentiments sont encore à chaud et les parfums de la forêt ne sont pas encore estompés par ceux du métro…

panorama-dojom_blog

Deux semaines tout d’abord avec le Guigou national (soit Guillaume et ses Guillaumettes) ! Nous avions pris le temps de donner un peu de nos nouvelles sur le blog (voir plus bas), mais nous avions omis de parler de certaines choses, faute de temps ! Pour ce premier projet de documentaire tous les deux, nous avons beaucoup appris sur le métier, sur nous même. Et pour moi ce fut un grand bonheur de partager ces rencontres, ces paysages, ces expériences avec Guillaume, ami et coéquipier, un grand soutien pour moi aussi ! Merci à toi pour ta bonne humeur, ton humour, ton aide, ton amitié ! Et vivement que le montage du docu commence 🙂

SONY DSC

Nous avons pu découvrir Luleå et Gammelstad, leurs histoires, leurs lieux cultes, avec Camilla et Fanny de Visit Luleå. Quelles belles rencontres ! Une (et même deux) superbe(s) journée(s) ensoleillée(s) en leur compagnie, le feeling est super bien passé, et nous avons pu en apprendre énormément sur la Suède, les Suédois, en se baladant dans les rues ou en découvrant les hamburgers du MAX ! Première fois pour moi que j’oubliais le côté « visite guidée » pour profiter vraiment d’une rencontre, d’un partage. Le voyage commençait donc bien, nous nous sentions chaleureusement accueillis et avions déjà la tête remplie de souvenirs en seulement deux jours !

luea_hiver

 

Au cours de notre séjour nous sommes partis visiter Jokkmokk, à quelques jours près nous aurions pu y voir le grand marché Sami, marché des peuples nomades (éleveurs de rennes) de Laponie. Mais nous ne sommes pas déçus, nous avons pu en rencontrer en plein travail avec leur troupeaux, et en tirer des images magnifiques pour le documentaire !

Sur la route nous avons vu le TreeHotel, étrangeté moderne perchée dans les arbres de la forêt de Harads ! Leurs propriétaires ont accepté que nous gambadions sur leur terrain pour découvrir leurs six cabanes de bois, de miroir ou de branches, hotel proche du fantastique à ne pas louper !

treehotel1

Et 10 jours à Dåjom chez Laponie Mush pour Guillaume, 16 jours pour moi. Rencontres avec Steph et Rémy, tant attendu après deux ans de préparation du documentaire Borealis ! Nos mushers favoris nous ont accueilli à bras ouverts dans leur maison, nous ont présenté leurs 28 chiens : huskies, groenlandais, caniches (hein ?)… Le courant est tout de suite passé entre nous quatre, ce fut comme si nous retrouvions de vieux amis ! Steph et Rémy se sont prêtés au jeu du documentaire, avec beaucoup de patience et d’investissement, en apportant leur touche au film, ils ont mis la barre très haute ! Nous avons donc découvert le métier de musher, le quotidien en Laponie Suédoise lors de l’hiver… Un métier qui demande tant de qualités physiques, de responsabilités, d’écoute, de passion, de contact pour le côté touristique, de patience, de motivation, de sang froid… Ils n’ont pas 30 ans et vous en apprennent sur la vie plus que 10 parisiens de 50 ans réunis, oh que oui !!

HDR_laponie

Certes les conditions climatiques ont demandé des changements de programmes, mais l’aventure n’est-elle pas faite d’imprévues ? Ce fut une belle parenthèse, un retour aux sources, une prise de recul sur nos vies respectives, un regain d’énergie ! Il y a la vue sur les collines et le levé de soleil depuis leur fenêtre ; il y a leur enthousiasme, leurs « fureur de vivre« , leur écoute et leur envie de donner ; il y a leurs 28 chiens toujours heureux de vous voir, toujours heureux de partir dans la taïga avec vous, toujours prêts à vous remonter le moral ; il y a les feux de camp le soir pour refaire le monde sous le ciel étoilé et les aurores boréales… Toutes ces petites choses qui font que les moments sont magiques, que le temps s’arrêtent, que l’on n’imagine plus sa vie sans eux.

bartaba

L’éco-tourisme a gagné deux perles depuis que Steph et Rémy sont rentrés dans le milieu !
Leur histoire et celle de leur meute sont dignes d’un roman de Jack London. Il faut aller chez eux, à Dåjom – Vidsel, pour l’entendre de leurs bouches, comprendre leur combat et découvrir des chiens qui reviennent de loin, grâce à eux, et qui sont si attachants !

Stéphanie, Rémy, bravo pour ce que vous faîtes, vos proches croient en vous parce que vous êtes capables de soulever ciel et terre pour vivre chaque jour à 200% et nous réapprendre à profiter. C’est ma plus belle expérience humaine que j’ai vécu chez vous, en Suède votre terre d’adoption, pays aux couleurs magnifiques, au peuple chaleureux, comme je comprends que vous en soyez tombés amoureux !
La prochaine étape sera pour nous la post-production du documentaire sur vous, votre métier, votre pays… Nous avons hâte faire partager nos images, et nous prenons la sage décision de faire vivre le documentaire à travers les festivals et le DVD, avant qu’il ne soit diffusé sur le net !

chiens_traineaux

Je suis très contente de cette aventure, qui en annonce j’espère d’autres. Le retour va être difficile, mais je quitte tout cela pour mieux le retrouver dans quelques mois ou années peut-être !
Merci à nos proches de nous avoir soutenus dans ce projet, mais aussi merci à Laponie Mush, Visit Sweden, Vanguard France, Damart Sport, Faguo Shoes, le Relais Louis XI… sans qui Borealis n’aurait pas vu le jour !

panorama_laponie

A très bientôt pour des nouvelles sur l’avancement du docu, et rendez-vous en Mars/Avril pour le voir !

Tania

 

opb

opb

Leave a Comment